13 mars 2019

À propos du Ceps

À propos du Ceps

Historique

L’histoire du Ceps Drummondville

Le Centre d’écoute et de prévention suicide Drummond existe depuis 30 ans. Le Service d’Action Volontaire (centre de bénévolat) parrainait, dans le cadre des projets Canada au travail, la mise sur pied d’un centre d’écoute téléphonique et d’aide communautaire.

Le C.E.T.A.C. visait à offrir un service d’écoute téléphonique à toute personne souffrant de solitude ou étant en détresse. Le service, gratuit, s’adressait aux résidents de la MRC Drummond.

1983

C’est ainsi que le Centre d’écoute et de prévention suicide Drummond, appelé alors Au Bout du Fil inc., a vu le jour le 8 mars 1983. Le 6 juin de la même année, le Centre d’écoute était en opération et un premier appel était reçu.

1986

Près de trois ans plus tard, en décembre 1986, le Ministère de la Santé et des Services Sociaux accordait une aide financière afin que l’organisme mette sur pied un service de prévention du suicide.

Depuis ce temps, plusieurs services se sont développés en prévention suicide: interventions téléphoniques pour la crise suicidaire, sensibilisation, formation, information, soutien à l’intervention, service de postvention, groupe de soutien et rencontre individuelle pour les personnes endeuillées à la suite d’un suicide.

2000

En juillet 2000, l’organisme a augmenté ses heures d’écoute et offrait le service d’intervention téléphonique pour la crise suicidaire 24/24 heures, 7/7 jours et ce, en comptant sur l’aide de bénévoles formés, par nos services, à l’écoute et à l’intervention de crise.

2010

En 2010, nous assistons à la mise en place de la nouvelle grille d’évaluation de la dangerosité et également du lancement de la trajectoire suicide sur le territoire de la MRC Drummond, en collaboration avec les instances régionales.

2011

L’année 2011 amorce les formations de sentinelles en prévention du suicide. Grâce à une entente régionalisée avec l’Agence, un financement est accordé afin de pouvoir former des personnes capables de repérer ceux et celles qui sont vulnérables au suicide et les référer au bon service.

2012

L’année 2012 s’avère une année charnière avec un déploiement des bonnes pratiques en prévention suicide. Une formation aux bonnes pratiques devient alors disponible et plus de 450 intervenants à ce jour furent formés avec le nouvel outil d’estimation de la dangerosité.

2013

En 2013, le 30ème du Ceps a permis de réunir plus de 150 personnes qui ont passé à travers les années en tant que bénévoles ou employés.

2014

En 2014, l’agence nous demande de centraliser la ligne 1-866-APPELLE à Trois-Rivières. De plus, l’agence est remplacée par le CIUSSS.

2018

C’est en février 2018 que se lance la stratégie Jeunesse du Ceps, lors de la semaine de prévention suicide est lancée officiellement le Je suis là #onjase qui se veut prometteur auprès des gens côtoyant les jeunes.

2019

Une mobilisation de citoyens, de bénévoles, de membres du CA permet le début de la planification stratégique du Ceps 2019-2024 .Le déménagement des locaux devient une priorité et se fait en octobre 2019.

Mission/Valeurs

Notre vision

Nous croyons qu’une oreille respectueuse et empathique peut réduire la souffrance et raviver la flamme de vie en chaque personne.

Notre mission

Être le point de référence de l’écoute active et de la prévention du suicide dans la MRC de Drummondville.

Nos valeurs

Loyauté, respect, anonymat et confidentialité, empathie et disponibilité.

Services du Ceps

Services à la population

Ligne d’écoute – 819-477-8855 – 8h30 à 22h00 – 7j/7

Le volet «LIGNE D’ÉCOUTE» du Ceps Drummond consiste à offrir un endroit où toute personne puisse être écouté de façon attentive, respectueuse, confidentielle et sans jugement lors d’une période difficile ou d’un moment où la solitude devient trop pesante.

Nous offrons une écoute active, ce qui permet de discuter de ce que vous voulez, d’échanger sur certains sujets qui vous tiennent à coeur ou vous préoccupent et même parfois, de rigoler un peu, pourquoi pas? Nous sommes disponibles pour vous, selon votre besoin du moment, le temps d’un appel.

La ligne d’écoute répond bien aux besoins de personnes ayant besoin de parler avec quelqu’un, de se confier, de partager quelque chose, en toute simplicité. La ligne d’écoute sert aussi à contrer la solitude que peuvent vivre certaines personnes, incluant l’isolement occasionné parfois par des problèmes de santé mentales.

» En savoir plus sur la ligne d’écoute

Service d’intervention en cas de crise suicidaire 819-477-8855  –  24h/7J

Le volet «INTERVENTION EN CAS DE CRISE SUICIDAIRE» du Ceps Drummond consiste à offrir un soutien téléphonique à toute personne vivant de la détresse lui occasionnant des idées suicidaires afin de l’accompagner dans ce moment difficile et prévenir un passage à l’acte; au besoin, lorsqu’une
personne vit une détresse trop grande et qu’elle présente un risque grave et imminent d‘un passage à l’acte, une intervention visant à assurer sa sécurité pourra être effectuée.

Le service s’adresse également aux «PROCHES DE PERSONNES SUICIDAIRES» afin de les soutenir dans cette situation difficile et déterminer ensemble, le plan d’action le plus adapté possible à la situation de leur proche.

Service pour les personnes endeuillées par suicide

Intervention téléphonique 24/7: Intervention téléphonique visant à soutenir les personnes vivant un deuil par suicide.


Rencontres individuelles (enfants-adolescents-adultes) ou de groupe (adultes) visant à amorcer le deuil, soutenir et favoriser le partage des personnes vivant un deuil par suicide (récent ou non).


Pour informations ou références, veuillez contacter directement Madame Kim Boisclair – 819-478-5806 poste 222

Service de soutien pour les «proches» de personnes suicidaires

Intervention téléphonique 24/7: Intervention téléphonique visant à soutenir et outiller les «proches» de personnes suicidaires.


Rencontres individuelles auprès des «proches» afin de les soutenir et de les outiller dans la gestion de cette situation.


Pour informations ou références, veuillez contacter directement Madame Kim Boisclair – 819-478-5806 poste 222

Services pour les intervenants

«Intervenir auprès de la personne suicidaire à l’aide des bonnes pratiques» Adulte ou déclinaison jeunesse (21 h)

Suivi de la formation «Intervenir auprès de la personne suicidaire à l’aide des bonnes pratiques» Adulte ou déclinaison jeunesse  (3.5 h)

N.B.: la formation originale est un prérequis pour suivre le suivi de formation.


«Repérage des personnes vulnérables» ( 7h)

Pour informations, veuillez contacter directement Madame Mylène Savard-Ménard – 819-478-5806 poste 227

    • Pour mieux comprendre une situation avec un client suicidaire et prévoir une stratégie d’intervention adaptée;
    • Pour ventiler et réviser les stratégies d’intervention déjà
      utilisées;
  • Pendant votre rencontre avec le client pour:
    o Estimer la dangerosité d’un passage à l’acte en parlant directement au client;
    o Établir un 1er contact avec le client afin de mettre une relance en place.

Pour le soutien à l’intervention, veuillez contacter directement la coordonnatrice clinique: Madame Kim Boisclair – 819-478-5806 poste 222

À la demande d’un intervenant et avec l’autorisation de son client, une relance téléphonique est effectuée par le Ceps à un moment spécifique qu’ils ont convenu. Elle consiste à soutenir la personne suicidaire en lui permettant de ventiler sur ce qui ne va pas et estimer la dangerosité d’un passage à l’acte (lors de chacun des relances), contribuant ainsi à son «filet de sécurité».

Formations

Formations repérage

Repérer la personne vulnérable au suicide et appliquer les mesures de protection requises (Formation repérage)

Cette formation vise à permettre au participant de discuter de certaines caractéristiques de la personne suicidaire, de repérer la personne vulnérable au suicide, de déterminer si le repérage est positif ou négatif et de déterminer les mesures de protection requises. La formation est d’une durée de 3,5 h à 7 h.

Formation accréditée

Intervenir auprès de la personne suicidaire à l’aide de bonnes pratiques (Formation accréditée)

La nouvelle formation «Intervenir auprès de la personne suicidaire à l’aide de bonnes pratiques» est issue d’une étroite collaboration entre le Centre de santé et de services sociaux-Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke, Suicide Action Montréal, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et l’Association québécoise de prévention du suicide.

Grâce à diverses stratégies d’enseignement réputées efficaces, cette formation permet de développer différentes compétences spécifiques à une intervention complète et adaptée auprès de la personne suicidaire et liées au Guide de bonnes pratiques en prévention du suicide.

D’une durée de trois jours, cette formation s’adresse aux intervenants issus de différents milieux possédant des habiletés de base en intervention et oeuvrant auprès d’une clientèle vulnérable au suicide.

Elle invite aussi les participants à utiliser la grille d’estimation de la dangerosité d’un passage à l’acte et met de l’avant des techniques d’intervention issues de l’approche orientée vers les solutions (AOS).

À la fin de la session de formation, les participants peuvent recevoir une attestation officielle leur attribuant deux unités d’éducation continue (UEC) reconnues par les ordres professionnels.

Les formateurs qui offrent cette formation sont identifiés par l’Association québécoise de prévention du suicide parce qu’ils possèdent l’expertise clinique et en formation de même que des compétences andragogiques acquises par un rigoureux processus de formation de formateurs.

Équipe et CA

Sandrine Vanhoutte, Directrice générale
Sandrine Vanhoutte

Directrice générale

Si vous croisez Sandrine, elle vous dira qu’elle travaille pour la vie depuis plus de 30 ans. Passionnée depuis très longtemps, elle est directrice au sein de l’organisme depuis 19 ans. Elle possède un baccalauréat en santé mentale et un certificat en leadership. Elle croit au potentiel de chacune des personnes l’entourant. Outre ses fonctions de direction, elle est aussi formatrice accréditée pour dispenser les formations aux bonnes pratiques en prévention du suicide et a contribué à former plus de 1200 intervenants, elle rencontre également les enfants endeuillés par le suicide. La prévention du suicide est la cause pour laquelle elle se mobilise et participe aux travaux locaux, régionaux et nationaux. Elle contribue à la promotion de la vie dans chacune de ses actions.

Kim Boisclair

Coordonnatrice clinique et responsable de la postvention

Kim s’est jointe à l’équipe permanente du CEPS en tant que coordonnatrice clinique. Avant cela, elle s’est impliquée auprès de l’organisme pendant neuf ans en tant que bénévole, intervenante sur les lignes et formatrice Sentinelle. Combinant une formation en travail social et en enseignement en adaptation scolaire, Kim a une bonne capacité à évaluer les besoins des gens et à adapter la façon d’y répondre.

Au Ceps, Kim coordonne tout ce qui a trait à l’intervention téléphonique, aux bénévoles et aux intervenants. Son engagement est traduit par un désir d’offrir des services de qualité en soutenant efficacement les gens qui prennent la ligne, mais aussi en permettant le développement de connaissances et de compétences liées à la nature des appels reçus.

Geneviève Bastien

Responsable de l’écoute

Geneviève œuvre aujourd’hui au Centre en tant que responsable de l’écoute.  Diplômée de l’Université de Montréal en Psychoéducation, elle a toujours eu une passion pour l’autre et l’intérêt marqué de prendre soin des gens autour d’elle.  Suite à de multiples années consacrées à sa famille, elle intègre l’équipe du Ceps en 2016 à titre de bénévole.  Assidue sur la ligne, elle a tranquillement pris ses aises.  Avec travail, questionnements et persévérance, elle a poursuivi son parcours au CEPS.  Aujourd’hui, plus que fière de faire partie de cette si belle équipe dans un poste qui me ressemble.  Au sein de l’équipe, Geneviève est dorénavant responsable de l’accueil et de l’accompagnement des bénévoles.  Elle s’occupera également de les former à l’écoute active en compagnie d’une précieuse bénévole expérimentée.  Souhaitez-vous vous impliquer bénévolement au CEPSD ? Suivez devenir bénévoles sous l’onglet Pour la cause.  Au plaisir de faire votre connaissance.

Mylène Savard-Ménard, Agente de mobilisation et d'intervention
Mylène Savard-Ménard

Agente de mobilisation et d’intervention

Peut-être un peu idéaliste, mais ne manquant pas de créativité, son désir de faire bouger les choses fait d’elle une femme engagée et dévouée pour l’organisme. Depuis longtemps, elle a le désir de faire avancer plusieurs projets dans le but de parvenir à un monde meilleur…

Son double mandat remplit bien ses besoins de diversité, de leadership et d’amélioration. De son parcours atypique découle une expérience de vie riche en apprentissages lui servant aussi bien sur les lignes d’intervention que dans son mandat de mobilisation.

Toujours prête à rassembler les troupes pour relever de nouveaux défis, elle aime s’impliquer dans maintes activités à la fois. Croyant fondamentalement en la bonté et la capacité de chaque être humain son poste lui permet d’accompagner les individus à découvrir et utiliser le meilleur d’eux-même.

Mélody Courtois

Agente de liaison et d’administration

En novembre 2019, Mélody a fait son arrivée au sein de l’équipe permanente du Ceps, à titre d’agente de liaison et d’administration. Elle connaît bien le milieu communautaire drummondvillois et détient un baccalauréat en sexologie et un certificat en psychologie. Polyvalente, elle est en charge de l’accueil, de plusieurs communications écrites et du côté administratif du Centre. Sous peu, elle sera également du volet intervention.

Soucieuse du travail bien fait et du bien-être des gens, son engagement est dévoué et sincère. Elle vous accueillera d’un sourire chaleureux et bienveillant. Forte de son expérience au niveau humain, Mélody adhère parfaitement à la mission et aux valeurs du Ceps. Son ouverture, son écoute et son empathie témoignent du fait qu’elle est réellement à la bonne place.

Gabrielle Dubois

Agente philanthropique

Gabrielle est déménagée à Drummondville en octobre 2018 et a rapidement constaté l’importance du Ceps, ici. C’est donc avec motivation et enthousiasme qu’elle s’est greffée à l’équipe, en février 2020.
Elle est diplômée d’un baccalauréat par cumul de l’Université de Montréal, qui combine une majeure en psychologie et un certificat en gestion philanthropique. Forte de son expérience professionnelle comme consultante en collecte de fonds, Gabrielle arrive au sein de l’équipe au terme de la planification stratégique. Son mandat est de mettre en place des stratégies qui permettront de pérenniser les activités de l’organisme, une mission qui la mobilise grandement.
Sensible et rationnelle à la fois, elle porte la conviction fondamentale qu’il faut déstigmatiser les troubles de santé mentale. L’approche humaine du Ceps, misant beaucoup sur l’importance des relations, rejoint tout à fait ses valeurs

Jean Couture
Agent d’intervention senior et développement

à venir

Marie-Julie Chaput

Facilitatrice en développement

Les chemins du CEPSD et de Marie-Julie se sont croisés début 2018. Après un soutien en communication et l’organisation d’un atelier de cohésion d’équipe, Marie-Julie fut choisie comme consultante externe pour faciliter et coordonner la planification stratégique 2019-2024 de l’organisme. Intelligence collective, créativité, expériences et connaissances sont autant d’éléments qu’elle mit à profit pour consulter nos principales parties prenantes et décliner des échanges un plan d’action pertinent, ambitieux et mobilisateur.
Marie-Julie est accompagnante en développement. Sa présence, son écoute et son toucher bienveillants permettent aux autres de se révéler et de s’épanouir. Son bagage académique en commerce international et en économie cumulé à une douzaine d’années de développement personnel lui permettent d’offrir des activités inspirantes alliant subtilement structure, intuition et progression.

Une belle équipe de travail

Notre conseil d’administration 2020-2021

Rock Moisan, président
Nadia Bélanger, vice-présidente
Samuel Bourgeois, trésorier
Dr. Robert Gervais, secrétaire
Nathalie Benoit, administrateur
Nathalie Parent, administrateur
Pier-Guy Lavoie, administrateur
Sylvain Baron, administrateur
Michel Bergeron, administrateur

Nos partenaires

Merci à nos nombreux partenaires

Leur impact
Sans la contribution de ces partenaires, notre misssion ne pourrait grandir et s’épanouir.