Le Centre d’écoute
et de prévention suicide
Drummond

Ligne d’écoute
819-477-8855 – 8h30 à 22h 7j/7

Intervention de crise suicidaire
819-477-8855 – 24h/7j

Deuil à la suite d’un suicide
Nous pouvons vous aider

Accueil nouvelles

Nouvelles

Une première cohorte de 15 écoles primaires pour le projet École créatrice d’espoir

Le 13 juin 2022, à l’occasion de la Journée mondiale du bien-être, le CEPS Drummond en a profité pour présenter les écoles primaires qui prennent part à la première cohorte du projet « École créatrice d’espoir ».

En février dernier, lors de la Semaine de prévention du suicide 2022, l‘organisme a procédé au lancement public de sa nouvelle initiative « École créatrice d’espoir » : un plan de collaboration qui invite les écoles de la région à se mobiliser pour embellir et enrichir l’environnement pédagogique où nos enfants grandissent. Voici donc les 15 écoles qui forment la première cohorte des Écoles créatrices d’espoir :

  • Collège Saint-Bernard
  • École Saint-Bonaventure
  • École Saint-Simon et L’Aquarelle
  • École à l’Orée-des-Bois
  • École Sainte-Marie et Notre-Dame-du-Rosaire
  • Drummondville Elementary School
  • École Duvernay
  • École Saint-Jean Wickham
  • École Saint-Pie X
  • École Saint-Guillaume
  • École Saint-Félix
  • École Saint-Étienne
  • École Saint-Louis-de-Gonzague

D’autres écoles ont manifesté leur intérêt à prendre part au projet et pourront s’ajouter prochainement.

Devenir une école « Créatrice d’espoir », c’est reconnaître l’importance de la vie et s’engager activement pour le mieux-être émotionnel en milieu scolaire.

Promoteur de la vie: Une nouvelle cohorte

Le 19 avril dernier, le Centre d’écoute et prévention suicide Drummond procède au lancement officiel de sa nouvelle cohorte de Promoteur de la vie. En avril 2021, le CEPS Drummond avait lancé sa nouvelle initiative de financement : le plan de partenariat corporatif « Promoteur de la vie », qui se voulait mutuellement bénéfique pour les entreprises et pour l’organisme. Un an plus tard, ce sont une quinzaine d’organisations qui ont embarqué dans le projet.

« Il y a un grand engouement autour de ce plan de partenariat et nous en sommes très fiers » souligne Sandrine Van Houtte, directrice générale du CEPS Drummond. « La santé mentale en milieu de travail est une priorité pour de plus en plus d’entreprises de la région. Se positionner comme un employeur qui a à cœur le bien-être de ses employés est extrêmement bénéfique pour le recrutement, surtout lorsque des mesures sont réellement mises en place pour sécuriser l’environnement de travail ».

Une première cohorte en 2022
Ce printemps, 5 nouvelles organisations s’allient au CEPS Drummond en prenant part au programme Promoteur de la vie.

« C’est avec fierté et beaucoup de reconnaissance qu’on accueille Promutuel Assurance Centre-Sud, Vingt55, Aéroénergie, Quality Suites Drummondville et Josée Gélinas, coach de gestion, comme nouveaux Promoteurs de la vie » annonce Rock Moisan, président du CA du CEPS.

Lors du lancement de la première cohorte en avril dernier, on comptait 7 entreprises partenaires. « Nous sommes très satisfaits de voir qu’un an plus tard, nos partenaires ont plus que doublé! Ça prouve que les employeurs veulent faire une différence dans la communauté » souligne Mme. Van Houtte.

Pour plus de détails sur l’initiative, visitez le site Internet www.promouvoirlavie.ca.

Pour lire l’article du Vingt55

Les Écoles créatrices d’espoir : Promouvoir la vie dans les écoles primaires

Drummondville, le 3 février 2022 – À l’occasion de la Semaine de prévention du suicide 2022, le CEPS Drummond fait le lancement public de sa nouvelle initiative « Écoles créatrices d’espoir ». Il s’agit d’un plan de collaboration qui invite les écoles de la région à se mobiliser pour embellir et enrichir l’environnement pédagogique où nos enfants grandissent. Devenir une école « Créatrice d’espoir », c’est reconnaître l’importance de la vie et s’engager activement pour le mieux-être émotionnel en milieu scolaire. Pour le moment, le projet vise les écoles primaires, alors que les écoles secondaires possèdent déjà le projet Je suis là, #Onjase.

« En arborant le sceau “Créatrice d’espoir”, une école démontre sa sensibilité et son désir d’outiller concrètement l’ensemble du personnel et des enfants pour mieux exprimer leurs émotions, s’entraider et cultiver une saine ambiance de travail et d’apprentissage » souligne Rock Moisan, président du CA du CEPS Drummond.

Le CEPS Drummond est heureux de compter sur l’appui du Centre de services scolaire des Chênes pour la réalisation de ce projet. « C’est indéniable, le CEPS Drummond est un organisme essentiel dans le paysage éducatif du Centre de services scolaire des Chênes. Nous encourageons la participation et saluons la mobilisation de nos établissements à ce projet d’écoles créatrices d’espoir puisque nous avons à cœur le bien-être de nos élèves et celui des membres de notre personnel. Promouvoir la vie dans nos milieux, c’est aussi se donner les bons outils pour interagir sainement », mentionne Mme Maude Trépanier, directrice générale adjointe pour le Centre de services scolaire des Chênes. Grâce à cet appui, 12 écoles primaires de la MRC de Drummondville ont déjà acceptées de faire partie des Écoles créatrices d’espoir.

Comment fonctionne le projet?
« Les impacts de la prévention sont invisibles, mais ils sont certainement réels. Ce qu’on offre aux écoles avec ce projet, c’est d’impliquer tous les acteurs qui gravitent autour du milieu scolaire dans un mouvement optimiste et rassembleur pour la promotion de la vie » explique Sandrine Vanhoutte, directrice générale du CEPS Drummond.

Une école qui choisit de prendre part au projet s’implique pour une période de 3 ans. À travers ces 3 années, le CEPS Drummond donnera des outils tangibles comme des visuels et du matériel ainsi que des formations aux différents acteurs toujours dans l’optique de miser sur les facteurs de protection des enfants et promouvoir la vie au quotidien. Des journées pour la vie seront également organisées dans les écoles partenaires. « Concrètement, le projet des Écoles créatrices d’espoir aura des bénéfices pour les enfants qui seront amenés à mieux reconnaître, comprendre, exprimer et prendre soin de leurs émotions tout en développant leurs ressources personnelles et leur empathie. Les membres du personnel et les parents recevront des outils qui leur permettront de prévenir la détresse infantile et de mieux accompagner les enfants dans leurs besoins et leurs défis émotionnels. » ajoute Madame VanHoutte. « Ainsi, c’est toute la communauté qui bénéficiera d’une prise de conscience collective de l’importance de la vie, de nos émotions et de nos relations ».

Le développement de ce plan n’aurait pas été possible sans l’implication inestimable d’un comité bénévole composé de Lauryanne Allie (Conseillère en communication), Jade Bergeron (Psychoéducatrice), Marie-Pier Côté (Enseignante au primaire), Sahvana Piché (Éducatrice spécialisée) et Jean-Philippe Pichette (Oktane Design). Le comité a aussi bénéficié de l’appui des membres du conseil d’administration et de l’équipe du CEPS dont celui de Sandrine Vanhoutte (Directrice générale), Marie-Julie Chaput (Consultante), Mylène Savard-Ménard (Agente de mobilisation) et Emma Archambault (Agente aux communications).

Promoteur de la vie : une 2e cohorte 2021 pour le CEPS Drummond!

Le 30 septembre dernier, la 2e cohorte 2021 de Promoteurs de la vie a été dévoilée au public. En avril 2021, le CEPS avait lancé sa nouvelle initiative de financement : le plan de partenariat corporatif « Promoteur de la vie », qui se voulait mutuellement bénéfique pour les entreprises et pour l’organisme. Basé sur l’idée d’outiller les employés des entreprises partenaires face à leur propre bien-être psychologique en échange d’un soutien financier à la mission de l’organisme, le programme Promoteur de la vie bénéficie d’un grand succès!

« On voit que les entreprises de la MRC de Drummond veulent se mobiliser pour la cause. » souligne Sandrine Van Houtte, directrice générale du CEPS Drummond. « Entre la pénurie de main-d’œuvre et la pandémie, les employeurs souhaitent mettre en place des actions pour sécuriser leur environnement de travail, miser sur l’autonomisation des employés quant à leur propre bien-être psychologique, celui de leurs collègues et celui de leur communauté. En 2021, la santé mentale doit être une priorité ».

De nouveaux Promoteurs de la vie dévoilés lors du 5@7 Reconnaissance

Le 29 septembre 2021, se déroulait la première édition du 5@7 Reconnaissance, un nouvel événement développé par le CEPS pour souligner l’apport des donateurs annuels, des Promoteurs de la vie, des Gouverneurs ainsi que des membres qui exercent une influence particulière sur l’organisme.

« Le 5@7 Reconnaissance était un moment privilégié pour dévoiler à nos partenaires les entreprises qui prendraient part à la deuxième cohorte 2021 du programme Promoteur de la vie » explique Rock Moisan, président du CA de l’organisme. « C’est avec fierté et beaucoup de reconnaissance qu’on accueille La Cour du Baron, Serico et Izamo ainsi que la Banque Nationale du Canada parmi nos Promoteurs de la vie »

Crédit photo Éric Beaupré du Vingt55 : Sandrine Van Houtte (directrice générale du CEPS Drummond), Diane Desrosiers (directrice Service aux entreprises à la Banque Nationale du Canada), Rock Moisan (conseiller principal à la direction Cascades et président du CEPS Drummond), Isabelle Moisan (présidente d’Izamo Design), Guy Moisan (président de SERICO) et Sylvain Baron (propriétaire de La Cour du Baron).

Lors du lancement de la première cohorte en avril dernier, on comptait 7 Promoteurs de la vie. « Nous sommes très satisfaits d’avoir au total 10 entreprises dans notre programme pour la première année de lancement. Ça prouve que les employeurs veulent faire une différence dans la communauté » souligne Mme. Van Houtte.

Pour en apprendre davantage sur le programme Promoteur de la vie, visitez notre site https://promouvoirlavie.ca/

Pour lire l’article du Vingt55

L’éventail de services du Ceps

Jeunesse

Jeunesse

Tu ne vas pas bien?
Tu as besoin d’aide pour un ou une ami/e?
Tu te demandes quoi faire?

Intervenant/es

Intervenant/es

Besoin de soutien pour estimer la dangerosité ou intervenir avec quelqu’un? Besoin de formation? Besoin de ventiler un peu?

Formations

Formations

Que vous soyez citoyens, intervenants ou professionnels, différentes formations s’adressent à vous. Les formations permettent de se mettre à jour et de mieux répondre aux besoins de notre clientèle.

Deuil à la suite d'un suicide

Deuil à la suite d’un suicide

Chaque décès par suicide entraîne de nombreuses personnes dans le deuil. Lorsque nous soutenons une personne endeuillée à la suite d’un suicide, il existe des façons de favoriser l’accueil de sa souffrance et de lui offrir de l’aide. Vous vivez un deuil à la suite d’un suicide? Nous pouvons vous aider.

Pour la cause

Pour la cause

Il existe plusieurs façons de s’impliquer pour la cause, venez les découvrir!

Ligne d'écoute/crise suicidaire

Ligne d'écoute/crise suicidaire

Offrir une écoute empathique afin de soutenir toute personne ressentant de la solitude ou vivant une situation difficile. Tout ceci en respectant l’anonymat et la confidentialité de la personne qui appelle.

0
40

appels/jour

0
60

bénévoles

0
1525

sentinelles

0
14600

appels/année